Accueil
Mi'dinettes
Septembre
Aubergine
Artichaut
Bettes
Courgette
Tomates
Poivrons
Maïs
Fenouil
Haricots
Melon
Raisins
P'tites fourchettes
Catégories
Instagram
Facebook


Newsletter

Cela doit bien faire un an que nous avions envie de vous parler de cet endroit ! Nous nous étions données rendez-vous à cette adresse pour le lunch un jour un peu comme celui-ci... il faisait froid et humide et nous étions bien contentes de nous retrouver autour d'un bol de soupe bien chaude !

Dès l'entrée, nous sommes accueillies par une jolie collection de louches... pas de doute, nous ne nous sommes pas trompées d'adresse ! L'endroit est petit, certes, mais ne manque néanmoins pas de chaleur ! Toutes les tables sont peintes avec de belles couleurs bien tranchées, les chaises sont chinées et le comptoir nous promet de belles découvertes qui sentent bon le 'home made'... Ici, on savoure des soupes mais aussi des salades, des tartines et, en dessert, de délicieux muffins ! 

Tous les jours, ce n'est pas moins de 4 soupes différentes qui s'offrent à vous: une light, une fromagère, une Wazoup (le choix du chef) et une Tour du monde. Vous aurez le choix entre un gros bol d'une soupe ou deux petits bols (très pratique pour les indécises comme nous ;-) Vous pourrez aussi choisir 3 types de tartines (la Veggie, la Fish ou la Carni) et 2 salades (la Verdi et la Complète). Le menu change toutes les semaines, ce qui ne vous donnera pas le temps de vous lasser de ces spécialités... J'ai particulièrement apprécié aussi la possibilité de commander une carafe de grenadine !

A la fin de notre repas, nous avons eu la possibilité de discuter un peu avec Mathilde. Avocate de formation, elle souhaitait se réorienter vers quelque chose de tout à fait nouveau pour elle... ouvrir un "snack" sain et de qualité. Quelle bonne idée! D'autant plus que c'est à 2 pas de chez moi et que les soupes sont aussi à emporter ;-) Nous avons pu négocier pour vous une de ses bonnes recettes : une bonne soupe avec quelques légumes anciens... en plus c'est de saison !

Nous souhaitons en tout cas longue vie à Wazoup! 

 

 

Epluchez les légumes et les couper en morceaux.

Les mettre avec l'eau et le bouillon.

Laissez cuire une vingtaine de minutes, assaisonnez à votre goût et mixez finement.

Au moment de servir, ajoutez un peu de persil et un peu de crème fraîche.

 

 

// écrit par nath&diane // 7 novembre 2013

© mi'dinettes  

 

* Le Wazoup est ouvert du lundi au vendredi de 11h à 15h.

Rue du Relais 21 à 1050 Bruxelles

www.wazoup.be

 

Vive les vacances ! Vive le soleil ! Vive les salades folles ! Nous connaissons une vague de chaleur qui réchauffe largement nos esprits et qui donne la pêche ! Ici, on se régale de salades-repas qui émoustillent nos papilles et qui nous envoient direct à quelques milliers de kilomètres, et ce, sans quitter mon jardinet ! 

Ayant décidé de prendre nos vacances au mois de mai, nous sommes maintenant bien obligés de dire aurevoir aux copains qui prennent le large quelques semaines... C'est d'ailleurs le cas de Miss Diane qui prend du bon temps au bord d'une belle piscine dans le Sud de la France et qui en profite certainement pleinement ;-) Il ne fallait rien de plus que cette salade et le soleil pour me sentir un peu en vacances, moi aussi, sans quitter ma maison... 

Cette recette, c'est une petite invention  de ma maman... Nous avions l'habitude de manger du poulet fumé avec une grande salade quand nous étions petites. Ici, elle l'a accommodé avec une délicieuse mangue (j'adoooore les plats sucré-salé) et une subtile vinaigrette au curry (ma soeur adooooore le curry)... et voilà donc une recette qui rassemble toute la famille ! Depuis, elle se retrouve à ma table le plus souvent possible dès que le thermomètre grimpe un peu :-)

Et vous, c'est quoi vos petits plats fétiches qui vous font voyager?

 

Découpez le poulet et les fruits en petits dés. Réservez le jus de la boîte d'ananas pour la vinaigrette.

Préparez la vinaigrette : Mélangez les huiles et le vinaigre avec la poudre de curry et 4 càs de jus d'ananas. Salez&poivrez.

Disposez la salade dans un plat de service avec les fruits et le poulet. Parsemez de cerfeuil et de cacahuètes et versez la vinaigrette par dessus.

Servez aussitôt !

 

 

// écrit par nath // 6 juillet 2015

© mi'dinettes  

 

* Pour cette recette, j'utilise un poulet fumé entier que je découpe en morceaux. Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez très bien le remplacer par du poulet grillé... mais ce ne sera pas tout à fait la même chose ;-)

 

La quoi? La TOS-CA-TAR-TA :-) Traduction : 'La Tarte Toscanne ' en suédois.... Donc une recette suédoise de tarte italienne...Compliqué cette affaire... Finalement, peut importe que ce 'gâteau' soit italien ou suédois, il est juste trop bon ! Imaginez un gâteau moelleux genre 4/4 surmonté d'un caramel crémeux (attention, ça colle aux dents quand même - mais c'est ça qui est bon) et d'amandes... vous obtenez ainsi ce gâteau magnifique !

Cette recette, je l'ai reçue de ma nouvelle copine Mikki, suédoise de son état, accessoirement maman de 6 merveilleux enfants (dont deux jumelles juste à croquer) et très bonne cuisinière... Oui messieurs, Mikki est une belle blonde aux yeux bleus et qui affiche un sourire 'pepsodent' en toute circonstance... Cette femme existe et je l'ai rencontré ! Et en plus elle me file ses recettes ;-)

C'est avec ce gâteau que j'ai décidé d'initier Elisa à la cuisine et rien de mieux que l'occasion d'une balade avec son parrain et quelques amis pour se mettre aux fourneaux juste entre mère et fille :-) Voici donc un magnifique we qui s'achève sur une note douce et sucrée... 

 

Préchauffez le four à 175°C.

Mélangez les ingrédients secs dans un saladier (2,5 dl de farine, 3 dl de sucre, 2 càc de baking powder, 3 càc de sucre vanillé).

Faites fondre le beurre (100gr) dans un petit poêlon et ajouter l'eau. Portez à ébullition.

Mélangez les deux préparations et incorporez les oeufs un à un.

Chemisez un moule à manqué avec du papier de cuisson, versez l'appareil et enfournez pendant 35 minutes.

Pendant ce temps, préparez le caramel aux amandes. Mélangez dans un poêlon 50 gr de beurre, 1 dl de sucre, 2càs de farine, 2 càs de lait, 1 càc de sucre vanillé et 100gr d'amandes. Laissez bouillir quelques instants.

Nappez le gâteau avec ce caramel directement à la sortie du four et enfournez à nouveau pour environ 30 minutes. Soyez attentifs à cette étape, le caramel peut vite brûler.

Laissez refroidir et déguster...

 

// écrit par nath // 23 février 2015

© mi'dinettes  

 

* Vous pouvez 'pesez' vos ingrédients solides tels que le sucre, la farine etc avec votre verre doseur... ça marche aussi bien que la balance ;-) (comme le font les américains avec leur 'cup').

Spéciale dédicace aux 'Mamans Déglingos' qui se reconnaitront ;-)

New layer...
 

Adieu été, bonjour automne! N'en déplaise à mes chères collègues, j'ai personnellement trouvé que le soleil nous avait bien accompagné les derniers mois d'été (bon, yen a pas beaucoup mais restons positif!!)... L'automne est arrivé...avec ses couleurs chatoyantes, son été indien...et son crachin! Youpie!! Enfin, pour faire passer la pilule, je vous ai compilé une petit mosaïque d'images venant de Noirimoutiers, Saint-Idesbald, Nantes... quelques endroits qui on croisé ma route de "baroudeuse (du dimanche)" cet été! Nous avons été fort gâtées en petits colis découverte produits cette rentrée et voulions vous le faire partager au travers de cette recette. A la base, un joli sac remplit de riz pour risotto (*Gallo pour ne pas les citer ;) ...de toutes les couleurs...qu'elle croit la didi! Le riz noir était au fait..du riz noir et non pas du riz à l'encre de seiche..bien vu! Par contre, cette micro-issime erreur m'a fait découvrir qu'un simple riz est très savoureux cuit à la façon du risotto...Et beaucoup moins "pappe'" pour ceux qui se font bouder par ce délicieux plat qu'est le risotto...parfois un peu capricieux! La saison des courges battant son plein, il m'a semblé logique de faire chanter les couleurs avec le contraste orange du potimarron et noir du riz!

  

Dans une cocotte, faites chaufer l'huile et la moitié du beurre. Ajoutez le demi oignon émincé finement, cuisez doucement jusqu'à ce qu'il soit translucide. A feu vif, incorporez le riz et mélangez le bien aux oignons. (pas le faire dorer!!)

Arrosez de vin banc et laissez évaporer en remuant, versez ensuite et petit à petit , le bouillon de légume. Baissez le feu et continuez en remuant doucement jusqu'à quasi absorption et ainsi de suite.

Pendant ce temps, dorez les lardons dans une pèle et ajoutez ensuite les noix d pétoncles. Le gras du lardon suffit à la cuisson des deux.

Quand le bouillon est absorbé, éteignez le feu et incorporez le beurre froid ainsi que le parmesan au riz.Remuez vivement et couvrez pendant 2 minutes.

Pendant ce temps, détaillez le potimarron en fine julienne, concassez les noisettes, effeuillez le thym frais, poivrez-sales ce mélange et arrosez un tout petit peu d'huile d'olive. Avant de servir, mélangez le tout au riz. servez accompagnez de parmesan râpé. Si vous n'aimez pas le potimarron cru, incorporez-le plus tot dans le riz (vers le 1/4 restant de cuisson, il sera al dente!) 

 

// écrit par diane // 13 octobre 2013

mi'dinettes  

 

 

* Si vous n'aimez pas les crustacés, vous pouvez remplacer par du poisson blanc ou et si vous la jouez plus chic, les noix de saint-jacques cette fois, feront leur effet!



 

Maintenant que nous avons Elisa, la fête de Saint Nicolas prend un tout autre sens ! Quand nous étions petites, nos parents mettaient en scène la venue du Grand Saint d'une telle manière que nous n'avions compris leur doux mensonge que très tard... Nous y avons cru 'dur comme fer' pendant longtemps et j'ai toujours trouvé injuste que mes parents eurent la chance de croiser Saint Nicolas de manière régulière, au détour d'un magasin ou d'un restaurant, mais que nous le loupions à chaque fois... En tout cas, nous nous tenions 'à carreau' car nous n'étions pas à l'abri qu'ils révèlent à Saint Nicolas nos petites bêtises et que le grand barbu décide de nous punir en nous supprimant un ou deux cadeaux tant attendus !

Mais la fête ne se résume pas qu'aux cadeaux, il y a aussi toute la préparation de sa venue qui marque le début des fêtes de fin d'année. D'abord et c'est la condition indispensable... penser à être très sage dès la fin novembre ! Ensuite, récolter tous les catalogues de jouets qui remplissent nos boîtes aux lettres et passer une après-midi entière à découper et coller les beaux jouets que nous aimerions bien recevoir. Pour que ça ne fasse pas trop "intéressé", penser aussi à lui écrire une jolie lettre et pourquoi pas (ou pour les plus petits) un joli dessin ! La veille du jour J, déposer nos pantoufles devant la cheminée sans oublier une carotte ou un sucre pour son âne et un petit verre de Wisky (Pauvre Saint Nicolas, tout ce chemin a dû lui donner bien soif !). J'ai tout de même toujours trouvé étrange que chez certains copains de classe, Saint Nicolas préférait un verre de vin ou un verre de bière ou bien même un verre de lait... allez comprendre... Chez nous, ce sera un verre de Calvados qu'Elisa préparera avant d'aller se coucher ;-) Une fois que tout est prêt, les enfants vont au lit et, durant la nuit, le Grand Saint et son âne entre dans chaque foyer par la cheminée pour faire 'sa petite affaire' (vu la configuration de la cheminée chez nous, je n'ai jamais compris comment ce bonhomme faisait et encore moins son âne !).

La matin du 6 décembre, autant dire que les enfants sont plutôt d'humeur matinale... chez nous, Saint Nicolas prenait soin de fermer la porte du salon à clé et de la confier à mes parents histoire de leur assurer quelques heures de sommeil en plus ;-) Une fois que tout ce petit monde debout, la tension est à son comble et nous pouvions ENFIN découvrir si le Grand Saint était passé. Nous contrôlions toujours si le verre de whisky était bien vide (preuve ultime que Saint Nicolas s'était bien arrêté chez nous... sinon, le verre serait encore plein, vous comprenez bien ;-) ) et la carotte à moitié mangée par l'âne... Nous voilà rassurées, place aux déballages de cadeaux et mise en commun des confiseries. Le salon était rempli de cadeaux, de mandarines, de spéculons et de massepain ! De quoi faire tourner la tête aux plus incrédules !

Quand je me remémore ces moments, j'en ai encore des étoiles dans les yeux ! Maintenant, c'est à nous de faire vivre ces moments magiques à Elisa et c'est avec beaucoup d'excitation que je prépare méthodiquement cet évènement. Et comme chaque foyer a ses propres traditions, à nous de créer les nôtres en se basant sur ce que nous avons vécus étant petits. Et je dois dire que de passer l'après-midi à confectionner du massepain ferait bien partie de ce que j'aimerai reproduire dans les années à venir.

En parlant de Saint Nicolas et de cuisine, savez-vous que quand, le soir, le ciel se pare de 1000 couleurs allant du rose à l'orange, il se dit ici que c'est Saint Nicolas qui fait cuire des spéculos ;-) 

Traditionnellement, le massepain n'est composé que d'amandes et de sucre. Pour accentuer le goût des amandes, vous pouvez y ajouter quelques gouttes d'extrait d'amandes amères. Je ne le fais pas ici car je parfume ma pâte avec des zestes de mandarines (si vous ne trouvez pas de mandarines bio, n'hésitez pas à le remplacer par le zeste d'une orange bio, ce sera tout aussi bon !) 

 

Mélangez tous les ingrédients en pétrissant longuement pour obtenir une pâte bien homogène et non collante.

Laissez la pâte d'amandes reposer au frigo deux heures.

Préchauffez le four à 150°C.

Aplatissez la pâte pour obtenir une épaisseur de 5mm environ et découpez-la à l'aide d'un emporte pièce.

Disposez les formes sur un papier de cuisson sur une plaque allant au four et enfournez pendant 20 minutes.

Sortez les massepains du four et laissez refroidir sur la plaque. 

 

// écrit par nath // 4 décembre 2015

© mi'dinettes  

 

* Vous pouvez préparer du massepain cru... procédez de la même manière mais n'enfournez pas le massepain. Conservez-le en 'boudin' dans du film alimentaire au frigo.

Vous pouvez parfumer le massepain (ou non) avec des zestes d'orange, de l'eau de fleur d'oranger ou de rose, de la cannelle, du cacao, des morceaux de noix très finement hachés ou avec des Huiles Essentielles de bergamote ou de citron par exemple (en prenant les précautions d'usage).

 

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 5 de 14