Accueil
Mi'dinettes
Septembre
Aubergine
Concombre
Bette
Courgette
Tomate
Poivron
Fenouil
Epinards
Brocoli
Pomme/Poire
Melon
P'tites fourchettes
Catégories
Instagram
Facebook


Newsletter

Annonce
  • Le compte visiteur non enregistré n'est pas défini. Veuillez corriger le champ "nom d'utilisateur pour les visiteurs non enregistrés" guest_username="guest"

    --
    yvComment solution, version="1.21.1"

J'adore les dimanches à Bruxelles... Lorsque tous mes neurones sont éveillés, je m'habille bien chaudement et hop, direction le quartier des Marolles. C'est sans aucun doute le quartier le plus populaire de tout le vieux Bruxelles. En arrivant, je commence ma balade dominicale par les puces de la Place du Jeux de Balles... Ce n'est pas parce qu'il 'drache' un peu que je rebrousse chemin, au contraire, on 'babelotte' de la pluie et du beau temps, ça nous rapproche nous, les bruxellois ! Au pire, on prend place dans l'une des buvettes qui donne sur la Place, on commande une petite kriek et on regarde le spectacle qui s'offre à nous car il se passe toujours quelque chose aux puces, les gens se mélangent comme si ni leur statut social, ni leurs origines, ni quoi que se soit pouvait perturber cette quiétude toute particulière. Après avoir tout regardé, tout retourné et tout marchandé, c'est mon estomac qui commence à me rappeler à l'ordre. C'est alors que je choisi de faire une pause au 'Skievelat'. Là, je commande un plateau bruxellois. Je me régale alors de 3 spécialités bien revigorantes : une portion de carbonnade à la flamande, une boulette sauce tomate et une boulette à la gueuze, le tout accompagné d'une portion de frites et de mayo comme au fritkot du coin. Je prend le temps de bien profiter de la chaleur de l'endroit avant de continuer à déambuler dans les petites rues du quartier, je passe devant des dizaines d'antiquaires, de magasins de déco, je passe devant une femme qui vend des caricoles, une baraque à frites mais c'est par une gaufre au sucre chaude que je me laisse tenter avant de rentrer. Sur le chemin du retour, je me surprend à fredonner : 'C'était au temps où Bruxelles rêvait - C'était au temps du cinéma muet - C'était au temps où Bruxelles chantait - C'était au temps où Bruxelles bruxellait !'

Emincez les chicons et les oignons. Faites les fondre dans du beurre quelques minutes. Ajoutez la gueuze, le bouillon, les feuilles de laurier ainsi que la cassonade et laissez frémir jusqu'à cuisson complète des chicons. Mixez pour obtenir une sauce veloutée. Rectifiez l'assaisonnement.

Mélangez le haché, le persil finement ciselé et les tranches de pain mouillées dans du lait. Salez & poivrez.

Confectionnez des petites boulettes et faites les dorer pendant 5 min dans une poêle légèrement beurrée puis, ajoutez-les à la sauce que vous laisserez mijoter à feu doux pendant 15 à 20 minutes.

Servez avec de bonnes frites maison ou de la purée.

 

// écrit par nath // 27 mars 2009

© mi'dinettes  

 * La gueuze est une bière bruxelloise issue d'un mélange de plusieurs lambics des années précédentes. Tant que le brasseur n'est pas satisfait de sa gueuze, il la conserve dans un fût de bois. Après être mise en bouteille, elle refermentera. Son processus de fabrication est très similaire à celui du champagne.. C'est notre champagne bruxellois !