Accueil
Mi'dinettes
Août
Aubergine
Concombre
Bettes
Courgette
Tomates
Poivrons
Roquettes
Fenouil
Haricots
Fruits rouges
Melon
P'tites fourchettes
Catégories
Archives
Boîte à outils


Newsletter


Encore un très beau (et long) week-end qui s'achève… De belles balades à la campagne et au Parc Solvay (que j'adore ! ), un très chouette brunch à la découverte de plusieurs blogueurs belges et du coup, de magnifiques rencontres et retrouvailles, un barbecue improvisé entre amis et un resto avec ma soeur et ma mère…

Le soleil qui inonde mon intérieur me donne envie de croquer dans la nature et d'en profiter de toutes les manières qu'il soit ! En attendant que le potager familial nous livre ses trésors, c'est toujours dans mon panier bio que je vais chercher la base de mon inspiration. Cette fois-ci, j'ai découvert une très belle botte de radis super fraîche… la tentation est grande de les déguster tout nature en croquant dedans à pleines dents mais j'avais envie de les cuisiner plutôt que de les grignoter à l'apéro. Cette petite crème toute douce sera parfaite pour alléger la fin de mon week-end qui fût bien copieux ;-) 

 

Faites suer l'oignon émincé dans une casserole avec un peu d'huile d'olive.

Lorsqu'il devient transparent, ajoutez les feuilles de radis (supprimer les tiges les plus grosses), les radis coupés en 4 et la demi pomme coupée en petits cubes. Ajoutez 700ml d'eau et le bouillon en poudre.

Laissez mijoter pendant 20 minutes environ, jusqu'à ce que les radis soient tendres.

Ajoutez la crème fraîche et mixez finement. Assaisonnez à votre goût.

Servez chaud ou froid avec des tranches de radis et quelques gouttes d'huile de citron (facultatif) dans chaque bol.

 

 

// écrit par nath // 2 juin 2014

© mi'dinettes  

 

* Usez et abusez des fanes en tout genre !  Elles se préparent à merveille dans les soupes (voir cette petite recette) ou sautées dans une poële avec un peu de beurre et d'ail, comme vous le feriez pour des épinards...

New layer...
 

Aujourd'hui, c'était une journée un peu spéciale pour moi : Ma première fête des mères et ma première participation à une course à pieds… Quel programme pour un dimanche où on doit se glisser entre les gouttes pour rester au sec!

Réveil matinal ce matin pour moi donc… Mon homme me prépare un bon bain pour me réveiller en douceur et en profite pour aller me chercher des petits pains et un très joli bouquet… C'est agréable de descendre le matin et de découvrir tout ça sur la table… J'aurais aimé prendre plus de temps pour en profiter mais le temps file et le départ de la course ne m'attendra pas ! Hop hop hop… direction le stade, on se faufile pour aller chercher son dossard, on retrouve les amis et direction la ligne de départ…  Je commence la course avec Miss Emé mais on se sépare assez vite sur le parcours… elle court définitivement trop vite pour moi (ou bien c'est moi qui court définitivement trop lentement?? ;-) )… Bref, je me concentre pour ne pas m'arrêter… Mon objectif du jour n'est pas de faire un bon chrono mais juste d'arriver à la fin sans relâcher mon effort. Sur le parcours, je découvre une dame d'un certain âge 'coachée' par sa fille… Elles sont très touchantes… Voir ces deux femmes se serrer les coudes de cette façon  me semble une belle métaphore de ce que peux être la relation entre une mère et sa fille (Coucou maman !). Bref, je franchis enfin cette ligne d'arrivée accompagnée de mon homme qui filme la scène (je dois juste maintenant trouver le moyen d'effacer ça par inadvertance ;-) ) et ma soeur et ma fille qui me font des grands signes… je commence à avoir du mal à garder mon sérieux… Arrivée, soulagée et contente d'avoir atteint mon objectif !

L'après-midi sera plus cosy à la maison… Un bon petit plat, un peu de temps avec la Puce et ce soir, je vais me coucher tôt ! Quoi de mieux donc que ce petit gratin de poireaux et saumon pour terminer ce beau dimanche pluvieux… Le cocooning a du bon !

 

Faites bouillir une grande casserole d'eau salée et faites-y cuire les blancs de poireaux pendant 15 minutes environ. Réservez.

Pendant que les poireaux cuisent, préparez la sauce béchamel :

Faites fondre le beurre à feu doux, ajoutez la farine en fine pluie et mélangez bien au fouet. Ajoutez petit à petit le lait, sans cesser de remuer, pendant 10 minutes (jusqu'à obtenir une consistance onctueuse). Ajoutez-y l'aneth et les baies roses. Salez (avec modération car le saumon est déjà salé) & poivrez à votre goût.

Préchauffez le four à 180°C.

Egouttez les poireaux en les pressant un peu sur un torchon propre pour faire ressortir l'excédant d'eau.

Beurrez un plat allant au four.

Roulez les poireaux dans le saumon fumé, disposez-les dans le plat. Versez la béchamel par-dessus et parsemez de fromage râpé.

Enfournez pendant 10 minutes (jusqu'à ce que le fromage soit bien gratiné).

Servez avec une salade ou de la purée maison.

 

 

// écrit par nath // 11 mai 2014

© mi'dinettes  

 

* Vous pouvez remplacer le saumon par du jambon cuit et l'aneth et les baies roses par 2 ou 3 càs de moutarde à l'ancienne et du persil.

Utilisez les verts de poireaux pour votre soupe.

 


La saison des moules se clôturera officiellement  fin de ce mois, c'est pourquoi nous profitons des quelques jours restant pour vous en parler! De un, nous adorons les fruits de mer en tous genres… et les moules de Zeelande en particulier (nous avons déjà décliné plusieurs fois ce petit trésor de la mer si facile à travailler) et… de deux, elle reviendra vite (enfin pas trop quand même hein, d'abord l'été) …mais, si jamais l'envie s'en faisait cruellement sentir, vous pourriez quand même déroger à la règle, car, “ma bonne dame, yen a plus de saison!”

Le tout c'est qu'en pleine saison, elle sont "dodues" et moelleuses à souhait… incomparables! Nous avons pu le constater à plusieurs reprises cette année car nous avons été reçues en grandes pompes par des Chefs qui s'amusaient à la travailler sous toutes ses coutures (en tartares (donc crues), au barbecue, en accord terre-mer…) bref de quoi nous mettre l'eau à la bouche!.

Nous ne résistons pas à l'envie de vous partager une recette exquise que nous avons pu réaliser et déguster par la suite lors d'un atelier donné par le Chef Patrick Vandercasserie en son restaurant “De Mayeur” ce 4 mars passé. Le principe de la soirée était extra, nous étions en cuisine, entre chefs et bloggeurs, coupe de champagne à la main…. à la découverte des saveurs et accords de goût qui sublime la moule. Nous avons surtout pu déguster l'ensemble des plats et échanger nos impressions entre gourmets-gourmands que nous sommes tous! Nous avons choisi une recette qui nous ressemble bien, un “Cappuccino de moules au lait de coco&curry”! Une pure merveille!  

 

Pour 4 personnes :

2kg moules - 560g de lait de coco - 22cl de lait entier - 100g de mascarpone - 30g de gingembre - 5g de pâte de curry vert - 1/2 gousse d'ail - 1 cm de bâton de citronnelle - 4-5 branches de coriandre fraîche - sel, poivre, piment d'espelette

Râpez le gingembre, émincez la citronnelle, chauffez tous les ingrédients (hors moules), pendant 15 minutes à feu doux , mixez et passez au chinois pour en enlever le morceaux, assaisonnez.

Ajoutez les moules (sans la coquille) préalablement nettoyées et cuites à sec dans une casserole à couvert pendant 5 à 7 minutes de façon à ce qu'elles s'ouvrent et rendent leur jus.

Décorez de quelques feuille de coriandre et de piment d'espelette..

Agrémentez de riz pilaf ou de riz thai, enjoy!  

 

// écrit par diane // 26 mars 2014

© mi'dinettes

 

 

Et vous, vous les déclinez comment vos moules?  Nous , nos deux recettes fétiches de moules c'est : les moule à la normande et les moules à la thaïe

 


Comme vous l'aurez sans doute remarqué, il en pleut des recettes de ceviche ces dernières semaines sur les blogs belges. Cela s'explique par un défi lancé à tous les blogueurs : faire une recette à notre façon, sur base d'un intitulé assez simple "ceviche de poisson aux tagliatelles d'asperges". Cette idée nous a immédiatement séduites. Il y a quelques jours, nous vous avions parlé - sur notre page facebook - de notre envie de vous proposer de nous lancer des défis… tous les deux mois. Petite piqûre de rappel, le lien vers notre page Facebook (http://on.fb.me/1fIEatW)

Et voilà la version Mi'dinettes du ceviche. On vous promet, on ne s'était pas concertées avant, ni pour l'orientation de la recette, ni pour les couleurs… comme quoi, on est vraiment un sacré petit duo de 'dinettes ;) .

Pour la petite histoire, nous étions, à la base, parties sur d'autres accords de goûts. Curieuses comme pas deux, nous n'avons pas pu résister longtemps à l'envie de se donner des indices concernant nos recettes respectives… horreur, malheur!!! Nous avions exactement la même idée… le pamplemousse nous avait fait tourner la tête. Nous voilà reparties sur d'autres recettes avec quand même un petit point commun : (juste) la vinaigrette à l'orange (ouf!)… sinon, les saveurs sont vraiment différentes. En tout cas, on en a bien ri! Et quand nous avons comparé nos photos… c'était le pompon mais on adore ça!

Le but du défi, lancé par Delhaize, est de créer l'évènement et d'offrir la possibilité à notre recette d'apparaître à côté de la 'version originale' proposée par leur chef dans le magazine Delhaize du mois d'avril...

Comme nous adorons relever les défis, ceci était pour nous ! On attend donc la date du 3 avril avec impatience pour vous en dire plus! Mais d'abord, à vous de jouer et de vous ravir les papilles en quelques coups de couteaux et de presse agrumes !

 

Recette 1

Ceviche d'églefin à la menthe et zeste d'orange, pesto de pistaches sur tagliatelles d'asperges :

Pour 4 personnes

Pour le ceviche et les tagliatelles : 400g d'églefin - le jus de 2 citrons verts - les zestes d'1/2 orange bio - 2 jeunes oignons - 1 gousse d'ail - 40g de pistaches concassées - 3 c à s d'huile d'olive - menthe ciselée (2 branches) - 2 petites bottes d'asperges vertes - sel&poivre - fleur de sel

Pour la vinaigrette à l'orange : jus d'1/2 orange - 4 càs d'huile d'olive - 1 càs de vinaigre de miel - poivre&sel

Pour le pesto : 40 g de pistaches - huile d'olive (4 à 5 cà s) - 20g de parmesan - menthe (4 branches) - poivre&sel

 

Préparez la marinade : Mélangez le jus des citrons verts, les zestes d'orange, la menthe ciselée, les pistaches concassées, la gousse d'ail écrasée, huile d'olive, poivre-sel. Mélangez-y le poisson cru finement détaillé.

Réservez 3 heures au frigo en mélangeant de temps en temps.

Préparez les tagliatelles d'asperges : Mettez une casserole d'eau salée à bouillir. Découpez la base des asperges et pelez-les (nettoyez-les) rapidement. Passez-les à la mandoline (attention les doigts) pour obtenir les tagliatelles les plus fines possibles.

Jetez les asperges dans l'eau bouillante et laissez cuire 2 minutes. Sortez-les et mettez-les dans une récipient d'eau bien glacée. Réservez.

Préparez la vinaigrette : Mélangez le jus d'une demi orange, 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 cuillères à soupe de vinaigre de miel. Salez et poivrez.

Pour le pesto : dans un blender, mettez les pistaches, l'huile d'olive, le parmesan, la menthe, et le sel&poivre. Mixez. 

Disposez les tagliatelles sur une assiette, recouvrez-les d'un peu de vinaigrette. Faites des petites 'quenelles' avec le ceviche. Parsemez de zestes d'orange, de fleur de sel et de pesto. Servez bien frais. 

 

Recette 2

Ceviche de cabillaud à l'orange et poivre vert sur tagliatelles d'asperges :

Pour 4 personnes

Pour le ceviche et les tagliatelles : 400g de cabillaud - le jus d'1 citron jaune - le jus d'une orange - 1 orange pelée à vif - 2 petites càc de poivre vert (au vinaigre) - 2 càs de vinaigre de poivre (à prélever dans le bocal) - 2 petites bottes d'asperges vertes - 1 demi botte de ciboulettes - sel&poivre

Pour la vinaigrette à l'orange : le jus d'une orange - 2 càs d'huile de noisettes - 2 càs d'huile d'olive - sel&poivre

 

Préparez le ceviche : Mélangez le jus d'un citron, d'une orange et le vinaigre de poivre. Concassez grossièrement le poivre vert au couteau et ajoutez-le à la marinade.

Découpez le cabillaud en petits cubes. Placez-le dans la marinade et laissez reposez au moins 3 heures au frigo en mélangeant de temps en temps.

Préparez les tagliatelles d'asperges : Mettez une casserole d'eau salée à bouillir. Découpez la base des asperges et pelez-les (nettoyez-les) rapidement. Passez-les à la mandoline (attention les doigts) pour obtenir les tagliatelles les plus fines possibles.

Jetez les asperges dans l'eau bouillante et laissez cuire 2 minutes. Sortez-les et mettez-les dans un récipient d'eau bien glacée. Réservez. 

Préparez la vinaigrette : Mélangez l'huile de noisettes, l'huile d'olive et le jus d'une orange. Salez et poivrez.

Disposez les tagliatelles sur une assiette, recouvrez-les d'un peu de vinaigrette. Faites des petites 'quenelles' avec le ceviche. Parsemez de ciboulette ciselée. Servez bien frais. 

 

 

 

 // écrit par diane&nath // 15 mars 2014

© mi'dinettes

 

 

 Et vous vous auriez fait quoi de bon avec cette base?

 

Nous ne vous proposons pas de recette cette fois, nous voulons juste vous donner envie de découvrir les vins et Crémants de Luxembourg. Fin de l'année dernière, nous avions été invitées par la Commission de Promotion des Vins & Crémants de Luxembourg à venir déguster ces vins produits juste à côté de chez nous mais qui restent pourtant si méconnus... La soirée se passait chez John & Rose, ce nouveau "art café" de la rue de Flandre à Bruxelles. Dès notre arrivée, nous étions accueillies par une belle flûte de Crémant,  des vignerons et sommeliers prêts à répondre à toutes nos questions et plusieurs blogueurs que nous n'avions plus vus depuis trop longtemps !  La soirée s'annonçait bien ;-)

Concernant le Crémant de Luxembourg, il bénéficie, depuis 1991, d'une appellation d'origine contrôlée; c'est vous dire si il est produit avec beaucoup de soin et de talent ! Le Crémant de Luxembourg a la caractéristique de ne pas être trop acide (ce que j'apprécie particulièrement car, pour être honnête, c'est précisément ce point, que je regrette souvent dans d'autres 'champagnes'). Le Crémant est élaboré en utilisant la méthode traditionnelle. Les producteurs sélectionnent rigoureusement  le raisins et le vin de base, il ne faudra pas moins de 150 kg de raisins (récolté à la main, s'il vous plait!) pour obtenir un maximum de 100 litres de moût, qui subira ensuite une double fermentation. Il faudra alors attendre 9 mois de repos pour que le Crémant vous séduise avec ses fines bulles ...

Savez-vous pourquoi, dans cette région, l'on vous servira principalement du vin blanc ? Tout simplement parce qu'il faut moins de soleil pour faire mûrir les grains de raisins blancs, cela étant dû à l'épaisseur de sa peau... beaucoup plus fine que le raisin noir.

Et dernière chose (info absolument primordiale) que nous avons apprise : La méthode pour ouvrir une bouteille de bulles super rapidement et sans bruit (primordiale, je vous le disais ;-). Vous ouvrez le muselet (ce fil de fer qui entoure le bouchon - voilà, vous aurez au moins appris un mot en lisant ces lignes ;-), vous coincez le bouchon dans le creux du pouce et de l'index, vous faites un quart de tour avec la bouteille et c'est tout, il ne vous reste plus qu'à servir vos invités :) ... Fini donc le risque d'envoyer le bouchon dans l'œil de votre patron et de faire sauter en éclat le "beau" lustre en  vrai-faux-cristal de Belle-Maman :-) Par contre, me direz vous, c'est quand même le 'POP' bien caractéristique qui lance une soirée ou du moins qui attirera tous les regards vers vous (élément que Diane ne manquera pas de faire remarquer)... Oui mais à la maternité, quand vous allez rendre visite à de jeunes parents, ils vous seront sûrement bien reconnaissants de faire 'pêter' les bulles sans réveiller le petit trésor... Parole de jeune maman! 

Ce que nous retiendrons en tout cas de cette soirée, c'est que parfois, les habitudes ont la vie dure ! Aux portes de la Belgique, nos voisins vous attendent pour vous montrer tout leur savoir-faire... Alors pourquoi ne pas prévoir une petite virée  jusqu'en Moselle luxembourgeoise, autrement appelée "la petite suisse", pour déguster ces vins si peu connus et découvrir la gentillesse de ses habitants? C'est bientôt le printemps, voici une escapade qui tombe à pic !

 

 

 

 

 

 // écrit par nath // 5 mars 2014

© mi'dinettes

 

 

 

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 9 de 13