Accueil
Mi'dinettes
Octobre
Aubergine
Potiron/Courges
Bettes
Chicon
Betteraves
Céleri
Champignons
Epinards
Brocolis
Pommes/Poires
Raisins
P'tites fourchettes
Catégories
Instagram
Facebook


Newsletter

J'adore parcourir le potager et m'inspirer des saisons pour enrichir ma cuisine. En associant les fruits et légumes bien de chez nous avec des recettes du monde entier, on arrive souvent à détourner nos bonnes vieilles recettes classiques et à imaginer des associations étonnantes pour donner un petit goût d'inattendu à nos petits plats. C'était le cas pour les malfatti aux bettes et pignons de pin, la soupe coco au poulet et champignons ou de l'houmous à la betterave, pour ne citer que ces exemples sur notre site.

Le lassi est une boisson indienne à base de yaourt. Il est souvent bu avec un plat épicé pour apaiser le feu du piment. Moi, j'aime le déguster le matin ou pour le goûter... Je le sers avec des glaçons pour obtenir une boisson bien fraîche !

Elisa, prenant son rôle de "goûteur officiel" très au sérieux, me souffle à l'oreille de le filtrer pour retirer les petits pépins qui l'incommode. Personnellement, ça ne me gêne pas mais je trouvais sa remarque pertinente pour les personnes qui aiment les boissons bien lisse. A vous de faire votre choix sur la question. - NATH

 

Placez tous les ingrédients (ainsi que les glaçons) dans un bon blender et mixez jusqu'à obtenir un mélange homogène et onctueux... Versez dans un grand verre et savourer le fruit de votre "dur labeur" :-) 

 

 

// écrit par nath // 21 août 2017

© mi'dinettes  

 

* Si ça fonctionne bien avec des mûres, ça "dépote" aussi avec des framboises, des fraises, des cerises, des pêches, des abricots etc... 

 

A l'heure où j'écris ces lignes, il pleut ! J'ai un peu de temps devant moi, un énorme sachet de bettes (blettes) ramené du potager et une envie irrésistible de cuisiner un peu... Pour vraiment être bien, j'écoute Nina Simone... L'envie de régaler ma petite famille sainement ce soir me motive à me retrousser un peu les manches et un souvenir me vient à l'esprit : Les Malfatti d'Aline que j'avais préparés à un de ses cours sur la cuisine italienne.... 

Etant souvent à la recherche de recettes à base de bettes, j'ai l'habitude de remplacer les épinards par des feuilles de bettes dans toutes les recettes qui me tentent... et ça fonctionne souvent très bien. Ici, j'utilise des bettes à couper. Si vous utilisez des bettes à cardes, séparez les cardes et les feuilles et faites les rissoler avant des les ajouter à la sauce tomate.

Cette recette est vraiment très simple mais il vous faudra juste un peu de temps pour façonner les boulettes et les laisser reposer au frigo une petite heure. Le reste, c'est que du bonheur ! Voilà un bon petit plat rustique et de saison qui fera manger des légumes verts aux plus difficiles d'entre nous... Les enfants en redemanderont... C'est promis :-)

 

Mettez une grande casserole d'eau salée sur le feu. Quand l'eau bout, mettez les bettes dans l'eau et laissez cuire 5 minutes. Egouttez-les et passez-les sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Essorez-les au maximum en les pressant dans les mains. Hachez-les grossièrement.

Dans un saladier, mettez les bettes cuites, le parmesan, la ricotta, la farine, l'oeuf, les pignons de pin (rapidement grillés à sec dans une poêle) et le sel&poivre. Mélangez bien.

Passez vos mains dans la farine et faire des petites boulettes (de la taille d'une belle noix) en hésitant pas à ajouter de la farine sur les boulettes pour qu'elle se façonnent bien (ne vous cassez pas la tête à faire des belles boulettes, le côté rustique à toute sa place ici). Les déposer sur une plaque et les laisser reposer au moins 1 heure au frigo.

Pendant ce temps, préparez la sauce tomate : Dans une casserole, faites suer l'oignon grossièrement haché dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez les tomates coupées en morceaux, la branche de céleri coupé en tronçons, le bouillon et l'origan. Laissez mijoter 20 petites minutes (il faut que la sauce s'épaississe un peu). Mixez finement la sauce (ou pas).

Faites bouillir un grand volume d'eau salée. Quand l'eau bout, plonger une partie des malfatti dans la casserole et attendre qu'ils remontent à la surface, de là, compter jusque 10 et sortez-les avec un écumoire. Répétez l'opération jusqu'à ce que toute votre réserve soit cuite. 

Servez les malfatti avec la sauce tomate et régalez-vous !

 

 

// écrit par nath // 11 août 2017

© mi'dinettes  

 

Vous trouverez la recette originale d'Aline ici :-)

 

Que le temps passe vite ! J'espère que vos vacances se passent bien et que vous êtes en train de lire cet article sur un transat au soleil... Si ce n'est pas le cas, filez vite au jardin cueillir quelques framboises pour réaliser cette petite limonade expess :-) Vous verrez, vous serez détendus instantanément et si un rayon de soleil vous chatouille le nez, ce sera encore mieux :-)

En vous livrant cette recette, c'est à ma maman que je pense en particulier. Elle m'avait demandé la recette ce we lorsque nous lui avions déposé Elisa pour qu'elle puisse profiter de sa grand-mère pendant une petite semaine (et "accessoirement" pour nous permettre de travailler un peu ;-) )...

Voilà une chouette recette à faire avec des enfants... seul problème, j'ai des sérieux doutes que le panier arrivera plein jusqu'à la cuisine... Elisa adore cueillir les fruits et légumes au jardin mais la tentation est vraiment trop forte quand c'est la saison des fraises et des framboises... un peu comme son père d'ailleurs ! Si ces deux-là sont seuls au fond du potager, on peut être certain de ne plus retrouver aucun fruit à cueillir !

Allé maman, tu feras ta limonade la semaine prochaine quand Elisa sera rentrée à la maison... ce sera bien mérité ;-)

 

Mettez les framboises et le sucre dans un bon blender et mixez une petite minute pour bien dissoudre le sucre.

Ajouter le jus des citrons et l'eau et mixez encore quelques secondes.

Filtrez pour élmininer les pépins de framboises.

Servez bien frais !

 

// écrit par nath // 1 août 2017

© mi'dinettes  

 

* Evidement, cette recette fonctionne aussi très bien avec des fraises ou juste avec du citron :-P

 

Un long weekend au soleil, on en rêvait, Dame Nature l'a fait!

La jolie saison que nous vivons (ma préférée au niveau odeurs et aussi beauté de la nature, le vert tendre des arbres, les jolies fleurs trop éphémères à mon goût, parait que c'est ça qui est beau...), nous couvre de belles et délicieuses merveilles dont une que j'affectionne tout particulièrement, la fraise!

Il ne faut rien d'autre qu'un ravier de belles fraises (de chez nous!), un transat, une limonade maison et ma journée est faite!

Ici, vu les belles chaleurs que nous allons avoir, il faudra se rafraîchir tout en se faisant plaisir (les deux éléments essentiels à une vie épanouie.. surtout pour mon estomac :)

Je voulais un dessert pas trop compliqué mais esthétique et qui plaise tant aux têtes blondes qu'aux addict de glaces (j'avoue, je suis une inconditionnelle en été)

J'ai fait plusieurs test pour arriver à un résultat onctueux mais pas trop gras non plus (faut quand même penser au bikini de juillet)

Je vous ai fait une petite mosaïque d'images reprenant le tournage avec la délicieuse fille de nath qui était très contente d'être au bon endroit, au bon moment :)

Enjoy !

 

Réservez 4 belles fraises

Réalisez le coulis :

Equeutez et mixez le reste avec le jus de citron et le sucre.

Tamisez le tout, réservez.

Mélangez les yaourts avec le miel et les zestes.

Emincez les fraises en une dizaine de fines tranches


Dans chaque moule versez une pincée de pistaches, 

2 càs de coulis, répartissez le yaourt dans les 6 moules, 

disposez les tranches de fraises, terminez par une pincée de pistaches suivi d’un nappage de coulis. 

 

Fermez les moules et surgelez 4h minimum


Démoulez-dégustez.

 

// écrit par diane // 24 mai 2017

©mi'dinettes  

 

 

* Si vous vous voir la vidéo de la recette, c'est par ici

* Si vous préférez la fraise au yaourt, rien ne vous empêche de ne mettre que du coulis ou pour le rendre rose, mélanger le yaourt au coulis



   

 

 


 

Le soleil n'a pas encore fait son comeback mais il ne tient qu'à nous de le faire vivre aux travers des délices de printemps.

Comme nous vous l'avions annoncé il y a quelques semaines, vous pouvez retrouvez nos recettes et nos bouilles sur le temps de midi, tous les vendredis dans l'émission Quel Temps ! et ce, depuis début janvier. (5 mois déjà, ça file!)

Nous y évoluons au gré des saisons (notre leitmotiv favori), autour de préparations simples et gourmandes.

C'est assez marrant de se donner des défis de ce genre, celà permet d'évoluer dans la "douce contrainte" c'est très motivant :)

Nos hommes et autres goûteurs avertis en sont également ravis; c'est l'occasion aussi de revoir ses habitudes et d'évoluer, bref que du bon!

Une des recettes que nous avions réalisées était un agneau en croûte d'herbes; simplissime et exquis!

Les herbes apportent cette fraîcheur à l'agneau qui peut sembler parfois trop puissant en goût pour certains et puis cette recette peut être déclinée à votre guise en fonction de ce que Dame Nature vous offre dans votre jardin ou chez votre épicier préféré!

Je vous mets le lien de la recette telle que passée il y a deux semaines lors des vacances de Pâques.

Dans la vidéo, l'agneau a l'air fort cru mais en réalité, il est rosé foncé (problème de lumière sans doute).

Je suis ultra-carnivore mais il faut quand même rester raisonnable :)

Pour les amateurs de viande à point, rajouter 10-15 minutes à la cuisson et ce sera fondant à souhait.

Aussi, rien ne vous empêche de varier les plaisirs de viande également. 

 

Préchauffez le four à 210c°


Ecrasez l’ail, émincez-le.

Détachez les feuilles de romarin, émincez l’ensemble des herbes.

Dans un bol, versez le persil, l’estragon, le romarin, l’ail, l’huile, 2 càs de moutarde et la chapelure. 

Salez, poivrez, mélangez.

Tartinez l’agneau d’un peu de moutarde, enduisez-le avec la préparation, appuyez avec les mains pour bien la faire adhérer à la viande.

Enfournez la viande disposée dans un plat à four légèrement huilé.

Comptez 20 minutes si vous aimez la viande rosée foncée, (30-35 minutes si vous la préférez plus cuite).

A la sortie du four, détaillez les morceaux et disposez sur assiette.

Accompagnez de légumes racines ou de pomme de terre coupées en frites et dorées au four.

 

Bon appétit !


 

// écrit par diane // 5 mai 2017

 

Les épices et les herbes aromatiques sont de véritables trésors culinaires et nutritionnels.

Leur utilisation quotidienne va permettre de limiter l’utilisation du sel, du sucre et des mauvaises graisses dans les plats.

 

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 3 de 15